Le Gréement

La configuration de base est constituée de 2 mâts en carbone autoportés et encastrés en coques sans haubanage. Chaque mât porte une grand’ voile entièrement lattée. Cette configuration, dite « cat-boat », est très performante du point de vue aérodynamique et encombre peu la plateforme de travail et offre une grande facilité de manœuvre en limitant à deux écoutes la gestion globale du plan de voilure. Par ailleurs, la configuration dite biplan permet de doubler la surface de voile et double ainsi la poussée tout en conservant les forces d’inclinaison faibles. Il peut aussi y avoir un certain avantage de l’effet de fente comme cela est habituellement observé entre une grand-voile et un foc. Notons ici qu’un inconvénient possible pourrait être que la voile au vent enveloppe la voile sous le vent sur l’axe de la traverse. Cet aspect sera rigoureusement évalué par le projet.